HAPPY BIRTHDAY GALERIE PERROTIN
Voici un petit article pour ceux qui ont loupé la dernière exposition du Tri Postal de Lille ! Niveau culture, Lille est une ville dynamique et au top de sa forme. Avec cette exposition “Happy Birthday Galerie Perrotin” organisée pour les 25 ans de la Galerie parisienne, le Tri Postal (Lieu d’exposition contemporain construit dans un ancien tri postal – comme son nom l’indique - réhabilité) prouve une fois de plus que la ville est capable d’importer des œuvres majeures de l’art moderne et contemporain.
Toujours à l’affut des expos de la région, je me suis précipitée sur celle-ci. Il faut dire que le lieu n’offre qu’une à deux expositions par ans, et que souvent, le travail est très qualitatif et quantitatif. J’ai tout bonnement visité l’exposition… trois fois ! Une première fois avec ma maman qui nous avait obtenu des invit’ avec à la clef une visite guidée et un cocktail dinatoire, une seconde fois avec une amie qui m’avait invité et une dernière fois avec chéri car je voulais “"absooooolument” qu’il la voit (oui je lui ai dis comme ça, avec les cinq “O” !).
Quand j’ai visité l’exposition sur trois étages qui présente uniquement des œuvre contemporaines, la passionnée d’histoire de l’art que je suis n’a pas pu s’empêcher de faire un parallèle avec des œuvres plus anciennes. Chaque pièce me faisait penser à quelque chose que j’avais déjà vu, et les références fusionnaient dans ma tête. L’autre jour je suis tombée sur le blog Part Nouveau tenu par une jeune historienne de la mode qui a pour but de mettre en relation créations d’aujourd’hui et d’hier, notamment dans le domaine de la mode, en mettant en valeurs ce que les artistes actuels prennent aux siècles passés. J’ai eu envie de m’exercer moi aussi à ce petit jeu…

The_Garden_of_Earthly_Delights_by_Bosch_High_Resolution_2

Hier : “Le Jardin des Délices” de Jérome Bosch (1503)

DSC_1211

Aujourd’hui : “Paradise” de Chiho Aoshima (2002)
L’installation “Paradise” de Chiho Aoshima m’a rappelé l’univers de Jérôme Bosch, peuplé d’être étranges, entre démons et anges, enfer et paradis. Même si le style graphique est différent, on peut voir des similitudes dans l’envie de représenter le monde des cieux, ou l’enfer/le paradis sur terre.

Jaquette_Les_Sims_2kolkoz-11773_1

Hier : “les Sims”, jeux de vie virtuelle sur ordinateur,             Aujourd’hui : “Films de Vacances” de Kolkoz (2006)
Le célèbre jeu “Les Sims” et l’oeuvre du collectif Klokoz ont chacun pour but de représenter la réalité dans le virtuel. En effet l’installation présente un film de vacances des auteurs entièrement recréé en images de synthèse à laquelle ont a ajouté le son réel du film de base. Les images sont parfois volontairement imparfaites et rappellent les bugs qu’on peut rencontrer dans le jeu.

Horus-sculpture-Ptolemic-temple-EdfuDSC_1221

Hier : Statue du temple d’Horus à Edfou (entre –237 et –57)     Aujourd’hui : “The Nose” de Johan Creten (2012)
Les sculptures de Johan Creten m’ont rappelé des statues égyptiennes de divinités mélangées aux gargouilles de Notre-Dame… Avec les fientes de pigeons en prime. La référence est frappante et pourtant le visage est humain et le corps animal. En somme, l’inverse des divinités égyptiennes, souvent représentées avec un corps humain et un visage animal.

op-artDSC_1235

Hier : Figure d’Op Art                             Aujourd’hui : “Silberkuppe, Chapter 17” de R.H. Quaytman (2010)
Entre ce dessin issu de l’Op Art (Optical Art, un ensemble de recherches qui provoquent des “ illusions visuelles”) et ce tableau de R.H. Quaytman, j’ai perçu un ressemblance non seulement stylistique, mais aussi hypnotique : à gauche, on ne peut s’empêcher de fixer pour comprendre l’effet d’optique et à droite, on est attiré par l’effet de lumière qui vient du centre du tableau.

skins2DSC_1212

Hier : la série TV “Skins” (2007)  Aujourd’hui : “Sans Titre” de Aya Takano (2002)
Les tableaux de Aya Takano et la série skins ont en commun la représentation des déboires de l’adolescence, qui sont perçus à gauche d’une façon réaliste et à droite d’une manière assez exagérée et surréaliste.
Sinon voici quelques autres photos en vrac de l’expo !

DSC_1194DSC_1199DSC_1200DSC_1195DSC_1208DSC_1197DSC_1213DSC_1215DSC_1224DSC_1229DSC_1232

Alice