Elsa Schiaparelli, c'est un peu la revenante de la Mode de ces deux dernières années ! Presque oubliée, on entendait plus parler de la créatrice (née en 1890 et morte en 1973), contemporaine et grande rivale de Chanel, qui a pourtant révolutionné la mode à partir des années 1930, non seulement grâce à son style original mais aussi à ses collaborations avec les artistes surréalistes. Personnellement, je ne connaissais pas du tout son oeuvre et son style, jusqu'à ce que j'entende parler de la créatrice en 2012 lors de la remise en route de sa Maison de couture de façon posthume. Marco Zanini qui a précédemment travaillé pour Rochas, est alors nommé directeur de la création en 2013.

Depuis, entre la désignation de l'égérie de la maison, Farida Khelfa, la vente aux enchères à Paris des collections de vêtements et d'objet d'Art de la créatrice qui a rencontré un grand succès ce mois-ci et le défilé haute couture qui provoque le grand retour de la maison sur les podiums, on peut dire qu'on a pas fini d'entendre parler de Schiap'.

 

Petit retour sur le défilé de Haute Couture printemps-été 2014...

 

01schiaparelli02schiaparelli03schiaparelli04schiaparelli05schiaparelli06schiaparelli07schiaparelli08schiaparelli

 

J'ai beaucoup apprécié ce défilé et la mise en valeur des codes de la maison (motifs brodés, allover colorés et fous, longues robes, travail du plissé...) toute en excentricité contrôlée et folie douce. Cependant, j'ai un peu regretté le côté "pot-pourri"du défilé, chose importante car Elsa avait souvent une ligne directive de création, un thème pour chaque collection. Pourquoi ne pas reprendre ce principe ? Bon c'est de la haute couture me dira-t-on (ils font ce qu'ils veulent). On verra pour le prochain, mais celui-ci est quand même de qualité (sauf la robe doré hyper courte que je ne comprend pas !).

Alice

Source photo