Pendant mes vacances dans le nord (il y a 3 semaines déjà) j’ai eu l’occasion de faire plein de choses, notamment de me cultiver un peu. Je suis fan de musées, d’expositions et j’ai déjà visité pas mal d’endroits culturels dans le nord, surtout à Lille. Mais je ne connaissais pas encore le Musée de la Chartreuse de douai… Je vous invite à découvrir ce bel endroit riche en surprises. 

Situé à Douai, le musée de la Chartreuse est un ancien couvent réaménagé en musée depuis 1958. Pour découvrir l’histoire du Musée, je vous invite à visiter son site qui explique en détail les péripéties du lieu à travers le temps. Pour ma part je vais plutôt vous parler de mon ressenti sur le musée.

musée-chartreuse-douai-portrait-blog-alice-sandramusée-chartreuse-douai-plateau-accouchée-blog-alice-sandra

plateau d’accouchée par DA FIRENZE Andrea

Le lieu est d’une grande beauté : imposant, subjuguant et dans un style de la Renaissance Flamande, cet ancien couvent des Chartreux est composé de différents bâtiments (le réfectoire, la salle capitulaire, la chapelle…). On reconnait la touche flamande sur l’extérieur du bâtiment par l’utilisation de la pierre et de la brique ainsi que des fenêtres à meneaux. Je sais que l’utilisation de la brique rouge choque la plupart des gens qui ne viennent pas du nord (!), personnellement j’adore ça et je trouve que cela donne vraiment une particularité à nos maisons et nos architectures.

musée-chartreuse-douai-tableau-blog-alice-sandra

Pour ce qui fut de mon parcours, j’ai choisi de prendre un audio-guide car j’aime écouter les histoires des tableaux, surtout pour ceux de la Renaissance qui sont souvent bourrés de symboles que nous, personnes du 21ème siècle ne pouvons percevoir. Je vous conseille donc de prendre l’audioguide. Toutefois, si vous choisissez d’écouter tous les commentaires, vous ne pourrez pas voir tout le musée car ils sont assez nombreux et longs, d’autant plus que le musée ferme entre midi et 14h, ce qui est un peu dommage.

 musée-chartreuse-douai-ange-annonciation-blog-alice-sandra

Ange de l’Annonciation, ROMANELLI Giovanni Francesco

L’évolution dans le musée se fait à partir du rez-de-chaussé en commençant par des oeuvres européennes du Moyen-âge puis se poursuit à l’étage et se termine par l’époque moderne. Entre temps on passe par la peinture flamande et hollandaise, la peinture italienne, le XIX siècle et le XXème siècle.

musée-chartreuse-douai-marie-madeleine-blog-alice-sandra

Personnellement j’adore les portraits de la Renaissance, j’en ai donc pris pas mal en photo. J’ai bien aimé cette sculpture de Marie-Madeleine, j’aime beaucoup l’iconographie et la légende autour de cette sainte. Beaucoup de tableaux flamands et hollandais sont présents, des artistes moins connus, mais à la touche tout aussi intéressante que leurs homonymes plus populaires. Cependant on trouve tout de même des artistes célèbres à travers les différentes parties du musée : Véronèse, Rubens ainsi que Courbet. Et bien sûr, l’artiste de la ville : Jean-Baptiste Corot.

musée-chartreuse-douai-nef-blog-alice-sandra 

Le clou du spectacle se trouve à la fin de la visite (si vous faites tout dans l’ordre). Il faut quand même dire que l'on se trouve dans ancien édifice religieux, donc forcément la galerie des statues est positionnée dans la chapelle du lieu. La Nef est lumineuse et présente un ensemble épuré et bien mis en scène. 

Ce fut un plaisir de découvrir le musée de la Chartreuse de Douai, même si j’ai du bâcler la fin pour avoir le temps de voir la salle des sculptures. Je pense donc le refaire une prochaine fois, pour compléter ma visite. Pourquoi pas à l’occasion d’une prochaine expo temporaire ?

musée-chartreuse-douai-chapelle-sculpture-blog-alice-sandra

Connaissiez-vous ce musée ?

L’avez-vous déjà visité ?

 Mes photos sont en basse définition par rapport à d'habitude, j'en suis désolée !

 

signature alic-01