affiche-alice-film-miroir-blog-alice-sandra

source images : allociné

J’attendais avec impatience la sortie du film « Alice de l’autre côté du miroir » en bonne fan de Disney et d’Alice ! J’ai l’impression de me répéter mais…j’adore ce personnage et son univers. J’aimerai d’ailleurs faire une collection de bijoux sur ce thème pour ma marque Maison DeBarge. Voici mon avis sur « Alice de l’autre côté du miroir ».

Ce film réalisé par James Bobin est la suite du fameux remake de Disney et Tim Burton : « Alice au Pays des Merveilles ». On retrouve donc Alice (Mia Wasikowska) sans Tim Burton, mais toujours en compagnie du chapelier, des 2 reines et autres personnages phares du premier film.  

alice-film-miroir-blog-alice-sandra-01

Le pitch : Alice est de retour au pays des Merveilles pour aider le chapelier fou (Johnny Depp) à retrouver sa famille. Je trouve ce pitch plutôt sympa et original. On est heureux de retrouver Alice, de voir comment elle a évolué dans cette société qui la juge sans arrêt et qui voudrait qu’elle rentre dans une case, mais aussi dans le pays des Merveilles qui l’accueil à bras ouverts.

temps-alice-film-miroir-blog-alice-sandra-01

Un nouveau personnage fait son apparition : le temps. Joué par Sachan Baron Cohen, Le temps est un faux méchant, il souhaite juste que tout se passe bien. En effet, pendant le film, Alice voyage dans le passé pour retrouver des indices sur la disparition de la famille du chapelier. On retrouve finalement la reine de coeur (Helena Bonham Carter) en vraie méchante mais on en apprend plus sur son histoire et son enfance avec la reine blanche (Anne Hathaway).

reine-blanche-alice-film-miroir-blog-alice-sandrareine-rouge-alice-film-miroir-blog-alice-sandra

Cependant, on a à faire à des péripéties ou il ne se passe pas grand chose :  ce sont juste des voyages dans le passé pendant lesquels Alice est poursuivie par le temps lui-même. Alice ne peut rien faire, car on ne peut pas changer le passé elle est donc plutôt placée en tant qu’observatrice. 

alice-film-miroir-blog-alice-sandra

Malgré tout, on sent l’évolution d’Alice depuis sa première venue au pays des Merveilles et le temps qui s’est écoulé entre deux. En effet, après un long voyage en mer en tant que capitaine sur le bateau de son père, elles est plus sûre d’elle, et on le voit dans sa tenue. Elles porte une robe très colorée qui vient d’Asie qui faire rire les invités de la fête à laquelle elle se rend au début du film. On sent toute l’audace du personnage, le fait qu’elle soit différente et en marge du reste de la société.

chapelier-fou-alice-film-miroir-blog-alice-sandra

L’univers du film est aussi beau que le premier volet et intéressant à regarder dans les moindres détails. Les tenues sont époustouflantes, notamment celles du temps.

Je n’aime pas trop Sacha Baron Cohen (désolé, Borat et compagnie je ne trouve pas ça drôle, juste lourd) mais il fait un beau « temps », tout comme il jouait assez bien dans Sweeney Todd de Tim Burton.

Pour moi, « Alice de l’Autre côté du miroir » est sympathique à voir et à revoir. Peut être pas le film de l’année mais très correct et délicieux pour les yeux.

Quel est votre avis sur ce film ?

Si vous avez aimé cet article, découvrez mon avis sur d'autres Disney récents :

Le Livre de la Jungle

Le Voyage d'Arlo

Zootopie 

signature alic-01