Alice & Sandra : blog de deux curieuses dingues de Mode !

25 juillet 2016

Aux heures d’été : un festival de découvertes à Nantes

affiche-blog-alice-sandra-heures-dété

J’adore Nantes, particulièrement l’été grâce au Voyage à Nantes, un parcours à travers la ville mais aussi à toutes les sorties gratuites et culturelles que l’on peut trouver.

 Aujourd’hui, je voulais vous parler du festival Aux heures d’été auquel j’avais assisté l’année dernière pendant mon service civique.

Aux heures d’été, qu’est ce que c’est ? 

Le festival Aux Heures d’été a lieu à Nantes depuis 10 ans. Cet événement rend hommage aux cultures d’ici et d’ailleurs et dure 6 semaines de juillet à la mi-août. On peut assister à des spectacles pour enfants, des concerts, des lectures et des films diffusés en plein air. En semaine, il y a un événement par jour et tous sont gratuits. Ils ont lieu dans des endroits que l’on adore redécouvrir comme les cours Saint Pierre ou le château des Ducs de Bretagne. Le thème de l’année est « les femmes à la conquête de leur liberté », ça donne envie ^^ 

Voilà pour la présentation ! Personnellement, quand ce genre de festival débarque j’ai juste envie de tout voir, tout faire ! Alors cette année pour ne pas me faire avoir par ma propre ambition, j’ai décidé de faire une sélection dans la programmation afin d’être sûre de voir un minimum de choses qui m’intéressent. Je me suis plutôt concentrée sur les concerts, étant musicienne je trouve cela toujours sympa de découvrir de nouveaux artistes, surtout ceux qui ne passent pas en radio.

Trio Zéphyr (mardi 12 juillet, château des Ducs de Bretagne)

trio-zephyr-blog-alice-sandra-heures-dété

Quand j’ai découvert la programmation du festival Aux Heures d’été, mon regard s’est arrêté sur la fiche du Trio Zephyr. Trois femmes , Delphine Chomel au violon, Marion Diaque à l’alto et Claire Menguy au violoncelle, nous emportent dans leur univers onirique et poétique. Entre classique, musiques du monde, jazz et oriental, les musiciennes qui chantent également nous emportent dans un monde bien à elles. Je n’avais jamais rien entendu de tel, c’est totalement original et en même temps familier : rien qu’à écouter, on se sent comme à la maison.

Clarinette Factory (jeudi 21 juillet, cours Saint Pierre)

clarinet-factory-blog-alice-sandra-heures-dété

 En tant que joueuse de clarinette, je ne pouvais pas passer à côté du concert de Clarinet Factory. Ce groupe originaire de république Tchèque rassemble 4 musiciens : Jindřich Pavliš, Luděk Bouraet Vojtěch Nýdl à la clarinette et Petr Valášek à la clarinette basse. C’était une grande première pour moi d’écouter la clarinette dans une forme autre que classique. Le style de ce quartet mélange jazz, musiques traditionnelles, et minimalisme. J’ai vraiment découvert un style unique et propre à ce groupe. J’ai même acheté le CD après le concert =)

Si ces concerts vous ont donné l’eau à la bouche, découvrez le reste de la programmation sur le site du festival Aux heures d’été.

signature alic-01


23 juillet 2016

Découvrir le massage Ayurvédique avec Suraja Ayurvéda (CONCOURS)

massage-suraja-ayurveda-logo

C'est l'été, le moment de partir en vacances et de se détendre. Pourquoi ne pas allier les deux ? Je vous fais aujourd'hui découvrir Suraja Ayurveda, une jeune entreprise nantaise de massage ayurvédique créée par Anne Gaborit qui va vous faire voyager en Inde…

Le massage ayurvédique, qu'est ce que c'est ?

massage-suraja-ayurveda-03

Le massage ayurvédique est un massage traditionnel indien à l'huile chaude naturelle. De façon plus générale, l’Ayurveda est considéré comme un mode de vie aux multiples bienfaits en Inde. Plus qu’une médecine traditionnelle, cette philosophie sert à la fois à guérir les maux et à s’accomplir personnellement.

Suraja Ayurveda : une nantaise vous fait voyager

Anne Gaborit créée Suraja Ayurveda en juin 2016. Ayant travaillé dans l'industrie auparavant, cette manuelle souhaite se reconnecter avec ses origines indiennes. Quoi de mieux que le massage indien Ayurvédique, une prestation peu pratiquée à Nantes ? Après une formation complète, elle décide de se lancer dans l’entreprenariat. J’ai rencontré Anne en formation de création d’entreprise et c’était un plaisir de rentrer dans son univers aux parfums doux et épicés. J’ai donc voulu tester ses talents !

Comment se passe le massage ?

massage-suraja-ayurveda-01

Tout d’abord vous prenez rendez-vous avec Anne par téléphone ou pas mail dans son local. Celle-ci vous reçoit avec une musique d’ambiance et un grand sourire. Elle vous met à l’aise, vous explique le déroulement du massage et vous propose un test pour choisir quelle huile de massage vous correspond. Ce formulaire s’appelle le Vikriti. En effet toutes les huiles ne sont pas adaptées à tous. Vous passez ensuite à votre moment de bien-être, totalement revitalisant. Après cela, Anne vous laisse le temps de retrouver vos esprits car ce type de prestation est généralement aussi éprouvant pour la masseuse que pour la cliente. Anne écoute alors votre ressenti et vous propose une petite boisson chaude (un thé indien bien sûr ^^). 

massage-suraja-ayurveda-02

Personnellement j’ai adoré prendre le temps pour moi ! Cette expérience m’a donné envie d’être plus posée parfois, de ne pas toujours être dans l’excès de vouloir faire quelque chose, et d’être plus équilibrée. J’irai me refaire masser volontiers.

Vous pouvez choisir entre différents massages : le Schirochampie (massage assis) ou l’Abhyyanga (corps entier). Attention, Anne masse uniquement les femmes, et cela tout simplement pour une meilleure passation des fluides dans le respect de la tradition indienne. Aussi les hommes massent généralement les hommes. 

Prenez rendez-vous avec Anne cet été à Vertou, et à Bouguenais à partir de septembre.

Suraja Ayurvéda

par Anne Gaborit

suraya.ayurveda@gmail.com

06 28 35 02 07

Offre Parrainage : bénéficiez de 20% sur le massage suivant si vous ramenez une amie qui souhaite se faire masser par Anne !

 

Concours ! (tirage au sort) : gagnez un massage Ayurvédique

du samedi 23 juillet 10h au samedi 6 août à minuit 

Je vous propose de gagner un massage assis avec Suraja Ayurvéda et le blog Alice & Sandra ! Pour cela, laissez un commentaire avec votre nom, prénom. N’oubliez pas de remplir votre adresse mail dans le formulaire (elle ne sera pas visible par les autres internautes). Vous pouvez également liker les pages de Suraja Ayurvéda et Alice & Sandra.

signature alic-01

21 juillet 2016

Ma personal Wardrobe : Astuce #6 mettre en valeur une forte poitrine

Astuce-6-personal-wardrobe-mettre-valeur-forte-potrine-blog-alice-sandra-01

C'est si joli, une femme avec des courbes. Beaucoup ne savent pas vraiment les mettre en valeur.

Pas de panqiue, allons y « step by step ». Découvrons comment mettre en valeur une forte poitrine avec l'astuce 6 de la série Ma Personal Wardrobe.

Astuce-6-personal-wardrobe-mettre-valeur-forte-potrine-blog-alice-sandra-02

Tout d'abord, favorisez les vêtements de couleur foncées, portés à plat sur la poitrine. On peut mixer avec des encolures différentes, comme l'encolure bateau ou carré (le must pour cette morpho). On donne le ton avec des matières fluides, qui assurent un trés joli tombé.

On évite les bustiers et les frous-frous qui vont encore plus donner du volume à votre poitrine et vont alourdir votre tenue.

Pas besoin de fioritures pour mettre en valeur votre poitrine, choisissez le bon soutien-gorge qui va vous donner un très bon maintient.

Retrouvez les Astuces Ma Personal Wardrobe :

Astuce #1 Paraître plus grande

Astuce #2 Redonner du volume à vos fesses

Astuce #3 Cacher la culotte de cheval

 Astuce #4 Dissimuler un ventre rond

Astuce #5 Mettre en valeur une petite poitrine 

signature sandra-01

13 juillet 2016

Alice de l'autre côté du miroir : mon avis

affiche-alice-film-miroir-blog-alice-sandra

source images : allociné

J’attendais avec impatience la sortie du film « Alice de l’autre côté du miroir » en bonne fan de Disney et d’Alice ! J’ai l’impression de me répéter mais…j’adore ce personnage et son univers. J’aimerai d’ailleurs faire une collection de bijoux sur ce thème pour ma marque Maison DeBarge. Voici mon avis sur « Alice de l’autre côté du miroir ».

Ce film réalisé par James Bobin est la suite du fameux remake de Disney et Tim Burton : « Alice au Pays des Merveilles ». On retrouve donc Alice (Mia Wasikowska) sans Tim Burton, mais toujours en compagnie du chapelier, des 2 reines et autres personnages phares du premier film.  

alice-film-miroir-blog-alice-sandra-01

Le pitch : Alice est de retour au pays des Merveilles pour aider le chapelier fou (Johnny Depp) à retrouver sa famille. Je trouve ce pitch plutôt sympa et original. On est heureux de retrouver Alice, de voir comment elle a évolué dans cette société qui la juge sans arrêt et qui voudrait qu’elle rentre dans une case, mais aussi dans le pays des Merveilles qui l’accueil à bras ouverts.

temps-alice-film-miroir-blog-alice-sandra-01

Un nouveau personnage fait son apparition : le temps. Joué par Sachan Baron Cohen, Le temps est un faux méchant, il souhaite juste que tout se passe bien. En effet, pendant le film, Alice voyage dans le passé pour retrouver des indices sur la disparition de la famille du chapelier. On retrouve finalement la reine de coeur (Helena Bonham Carter) en vraie méchante mais on en apprend plus sur son histoire et son enfance avec la reine blanche (Anne Hathaway).

reine-blanche-alice-film-miroir-blog-alice-sandrareine-rouge-alice-film-miroir-blog-alice-sandra

Cependant, on a à faire à des péripéties ou il ne se passe pas grand chose :  ce sont juste des voyages dans le passé pendant lesquels Alice est poursuivie par le temps lui-même. Alice ne peut rien faire, car on ne peut pas changer le passé elle est donc plutôt placée en tant qu’observatrice. 

alice-film-miroir-blog-alice-sandra

Malgré tout, on sent l’évolution d’Alice depuis sa première venue au pays des Merveilles et le temps qui s’est écoulé entre deux. En effet, après un long voyage en mer en tant que capitaine sur le bateau de son père, elles est plus sûre d’elle, et on le voit dans sa tenue. Elles porte une robe très colorée qui vient d’Asie qui faire rire les invités de la fête à laquelle elle se rend au début du film. On sent toute l’audace du personnage, le fait qu’elle soit différente et en marge du reste de la société.

chapelier-fou-alice-film-miroir-blog-alice-sandra

L’univers du film est aussi beau que le premier volet et intéressant à regarder dans les moindres détails. Les tenues sont époustouflantes, notamment celles du temps.

Je n’aime pas trop Sacha Baron Cohen (désolé, Borat et compagnie je ne trouve pas ça drôle, juste lourd) mais il fait un beau « temps », tout comme il jouait assez bien dans Sweeney Todd de Tim Burton.

Pour moi, « Alice de l’Autre côté du miroir » est sympathique à voir et à revoir. Peut être pas le film de l’année mais très correct et délicieux pour les yeux.

Quel est votre avis sur ce film ?

Si vous avez aimé cet article, découvrez mon avis sur d'autres Disney récents :

Le Livre de la Jungle

Le Voyage d'Arlo

Zootopie 

signature alic-01

08 juillet 2016

Découvertes Art #3

Il y a bien longtemps que je ne vous ai pas parlé de mes derniers coups de coeur artistiques. Plus le temps passe, plus je me rend compte qu’en terme d’art actuel, je préfère la sensibilité des femmes à celle des hommes. Les couleurs et formes que je retrouve chez les artistes féminines me plaisent. J’aime quand le beau et la singularité de l’artiste se rencontrent. Bon il y a quand même de la place pour un garçon dans ma sélection ! Bien sûr, toute interprétation d’oeuvre sur ce blog est propre à mon ressenti et absolument subjectif =)

#1 Peinture : Mona Ardeleanu

mona-ardeleanu-peinture-découverte-art-blog-alice-sandra

Etant une grande fan de tissus, j’ai automatiquement flashé sur le travail de Mona Ardeleanu. Ses peintures traitent du motif et du textile, du pli dans l’espace. C’est à la fois poétique et géométrique. J’adore les mix and match de motifs et formes qu’elle utilise. Les couleurs passées rendent les oeuvres mélancoliques, comme si on avait plié une pièce à vivre dans tous les sens. Je sais je pars loin =D 

#2 Sculpture : Gabrielle Wambaugh

mona-ardelanu-découverte-art-blog-alice-sandra

Les sculpture de Gabrielle Wambaugh se situent entre l’abstrait et le réel. J’ai sélectionné cette oeuvre que je trouvais belle et étrange. Un peu lugubre, le noir brillant fait ressortir un côté sombre dans l’oeuvre de l’artiste. Arbre ou humain mystérieux recouvert de goudron ? J’aime beaucoup le rythme que les « ballons » créent dans le lieu choisi pour exposer la sculpture.

#3 Street Art : Seth

seth-street-art-découverte-art-blog-alice-sandra

Surréalisme, joie, tristesse, couleurs… Tant de mots adaptés à la description du travail de Seth, street artiste. J’ai succombé à ce « tag » que j’ai aimé pour son aspect à la fois traditionnel et aérien. Les oeuvres de Seth animent les villes dans lesquels il s’exprime. visuelles au possible et compréhensibles, elle permettent au spectateur de vivre avec l’oeuvre.

#4 Illustration : Jeannie Phan

jeannie-phan-illustration-découverte-art-blog-alice-sandra

Décalées, les illustration de Jeannie Phan sont douces et complexes. J’apprécie sa palette de couleurs, son ton tantôt humoristique, tantôt poétiques,  et la façon dont elle agence ses compositions. Elle sublime le quotidien avec ses personnages bien en chair.

Quel artiste préférez-vous parmi cette sélection ?

 

signature alic-01

 


05 juillet 2016

L'aventure du No Poo : Partie 1

no-poo-01-blog-alice-sandra

Bonjour à toutes et à tous, 

Comme le titre l'indique, je vais vous parler du No-Poo. Le No-Poo, c'est le NOn shamPOing en anglais. Le principe est de ne plus se laver les cheveux aux "shampoings industriels". 

Depuis quelques temps, je suis de plus en plus furieuse contre les industriels, même si c'est grâce à eux que je gagne ma vie, j'ai quand même beaucoup de choses à leur reprocher. 

Tout a commencé, il y a plus d'un an avec la nourriture, à coup de scandales alimentaires, j'en ai eu ma claque de manger de la M.... et à prix d'or. J'ai donc décidé de m’approvisionner en circuits courts, directement chez le fabricant. Avoir une alimentation plus saine pour moi et mes proches est devenu primordiale. 

Ensuite, je me suis posée des questions sur les composants de mes produits cosmétiques parce que je souhaitais, au début, trouver le bon produit pour donner du volume à mes cheveux. Recherches après recherches, je suis tombé sur une liste de produits chimiques très agressifs pour mon corps. Ça m'a tellement soûlé, parce qu'en plus de me tartiner des toxines, j'étais de plus en plus écœurée. Et on m'a parlé de No Poo. 

J'ai fait pas mal de recherches pour voir ce que se cachait derrière ce titre, si ce n'était pas un nouveau concept américain plus bidon qu'un autre. Et l'idée a germé et je me suis dit "allez lance toi au pire, si tu n'aimes pas Auchan n'est pas très loin" (oui Auchan, je suis une fille du nord n'oubliez pas :) )

Par chance, j'avais déjà tous les éléments à disposition, il suffisait de se lancer. Après plusieurs jours de réflexion, me voilà dans la course. 

no-poo-02-blog-alice-sandra-ingrédients

J'ai réalisé mon premier "No Poo" ce matin. Voici la marche à suivre :

Dans un petit pot, versez 2 Cuillères à Soupe de Bicarbonade de Soude avec un peu d'eau.

- Mélangez afin d’obtenir une pâte plus ou moins compacte (Attention, à ne pas mettre trop d'eau).

- Déposez la mixture sur les racines (c'est plus facile la tête en bas). Inutile d'en déposer sur les longueurs et pointes. 

- Bien masser le crâne avec le produit. Ne soyez pas étonné, cela ne mousse absolument pas. C'est même un peu granuleux. A ma grande surprise, cela ne m'a absolument pas dérangé. La texture est quand même rêche mais on m'a assuré que c'était le processus normal. Après avoir bien massé tout mon crâne, je me suis assurée de n'avoir oublier aucuns recoin.

- Bien rincer à l'eau claire. 

Ensuite, ajouter dans le petit pot vide 2 Cuillères à Soupe de vinaigre de cidre avec un peu d'eau.

- Versez sur le crâne en fermant les yeux. Bien répartir sur tout le crâne et laissez ruisseler le longs de vos longueurs. 

Petit avertissement, n’ouvrez surtout pas les yeux car ça pique, mais vraiment fort. j'ai eu l'expérience et je peux vos dire que je me suis détesté à cet instant. 

Afin de jouer le jeu à fond, j'ai choisi de sécher mes cheveux à l'air libre

Mon ressenti après ce premier test : 

- Mes cheveux sont propres, je suis assez bluffée. 

- La texture de mes cheveux est différente, j'ai l'impression qu'ils ont plus de matière mais sont pas mal rêches. Je pense que dans le temps ça pourrait me poser un sérieux problème. D'après mes recherches, cela est normal, il faut un certain temps avant de retrouver le naturel du cheveu et avoir un toucher doux au naturel (le temps qu'ils éliminent toutes les toxines, je suis pas rendu). Il existe une alternative, le Rhassoul. Je n'ai pas encore acheté, nous verrons dans le temps. 

- Parce que je n'ai pas utilisé de sèche-cheveux, ils font un peu ce qu'ils veulent. Heureusement que j'ai une coiffeuse qui déchire parce que malgré ma pousse, ma coupe est toujours très sympa ( Merci à elle :) ). 

- Je n'ai pas de démangeaisons, ni de pellicule. 

- Je ne sais pas si il y a un rapport mais j'ai toujours envie de toucher mes cheveux, c'est certainement psychologique...

Je suis encore très novice dans ce type de DIY, si vous souhaitez tenter l'aventure avec moi, c'est  avec grand plaisir :) 

Si vous avez tenté le No Poo, venez nous en parler dans les commentaires !

A très vite pour la suite de l'aventure, 

 Des bisous !!!!!

Découvrez aussi : un DIY masque capillaire naturel

signature sandra-01

 

14 juin 2016

DIY : un mobile papillons en plastique fou

Mobile-papillon-plastique-fou-blog-alice-sandra-16

Je suis heureuse de vous retrouver pour un DIY, ça faisait longtemps ! Celui-ci a pris beaucoup de temps au niveau de l’élaboration, des photos et du texte pour vous guider pas-à-pas. Il est réalisé dans le cadre de notre partenariat avec le salon Créativa Nantes.

Pour ce DIY inscrit dans la tendance mobiles et suspensions, je souhaitais exploiter la technique du plastique fou. C’est un plastique qui rétrécit quand on le passe au four. J’ai déjà réalisé des bijoux avec ce système que je trouve très fun. J’adore les papillons en ce moment, d’où mon envie d’utiliser ces animaux pour ce DIY ^^. J’ai voulu utiliser des fournitures que j’avais déjà chez moi sans forcément racheter de nouveaux matériaux comme des perles et sequins (#recup). Je vous laisse découvrir ce mobile papillon réalisé avec du plastique fou !

Le matériel :

  • une imprimante
  • le gabarit papillons Alice & Sandra
  • une feuille de papier blanc A4
  • 2 à 3 feuilles de plastique fou transparent (vendu par pochette de 10)
  • des crayons de couleur
  • des ciseaux
  • une plaque de cuisson
  • du papier sulfurisé
  • une perforatrice
  • des perles de rocailles colorées
  • des sequins de couleur
  • du fil transparent (fil de pêche)
  • des grosses perles de couleur

Mobile-papillon-plastique-fou-blog-alice-sandra-15

Pour la structure :

Je vous recommande de concevoir une structure en forme de croix formée de deux morceaux de bois assez larges. Ceux que j’ai utilisé mesurent 25 cm de longeur. Vous pouvez les fixer à l’aide d’une vis (la mienne est percé en haut pour pouvoir passer un fil et accrocher le mobile) et de boulons au milieu après avoir percé les deux morceaux de bois en leurs centres. Percez ensuite 3 petits trous de chaque côté des morceaux de bois (en tout 12 trous).

Pour les éléments en plastique fou : 

Les Papillons

1. Sur une feuille A4 blanche, imprimez le gabarit papillons Alice & Sandra.

2. Au dessus de cette feuille placez votre plastique fou. Le côté poncé doit être vers vous.

Mobile-papillon-plastique-fou-blog-alice-sandra-01

Mobile-papillon-plastique-fou-blog-alice-sandra-02

3. Décalquez les contours des papillons du gabarit à l’aide d’un crayon de couleurs foncé (noir, marron ou bleu marine). Prévoyez 8 papillons.

Mobile-papillon-plastique-fou-blog-alice-sandra-03

4. Colorez ensuite les différentes parties des papillons de façon à obtenir de jolies harmonies de couleurs. N’hésitez pas à rajouter des nervures ou des «tâches » dans les ailes.

Mobile-papillon-plastique-fou-blog-alice-sandra-04

5. Détourez les papillons à l’aide des ciseaux.

Mobile-papillon-plastique-fou-blog-alice-sandra-05

6. Avec la perforatrice, faites un trou dans l’aile de 4 des papillons. Pour le reste des papillons, faites un trou au niveau des antennes.

Les éléments abstraits 

Mobile-papillon-plastique-fou-blog-alice-sandra-08 

7. Tracez des cercles de 10 à 13 cm de diamètre. Il en faut 4 en tout. Coloriez en deux d’une couleur unie (ici orange) et tracez des lignes obliques épaisses dans les deux autres pour créer un motif de rayures diagonales.

8. Découpez les cercles à l’aide des ciseaux.

9. Avec la perforatrice, faites un trou en haut de chaque cercle.

La Cuisson

10. préchauffez votre four à 150°.

11. Sur votre plaque de cuisson, positionnez du papier sulfurisé puis les éléments découpés.

Mobile-papillon-plastique-fou-blog-alice-sandra-06

12. Quand votre four est chaud, enfournez la plaque de cuisson tout en surveillant. Les élément vont commencer à se rétracter et à diminuer de moitié, c’est normal ^^.

Mobile-papillon-plastique-fou-blog-alice-sandra-07

13. Une fois que les éléments sont complètement aplatis, ils sont prêts. Sortez les du four et posez un gros livre dessus pour terminer l’aplatissement.

L’assemblage

Mobile-papillon-plastique-fou-blog-alice-sandra-09

14. Coupez un fil de pêche assez long (à partir de 36 cm). À son extrémité, attachez un premier papillons avec un double noeud.

Mobile-papillon-plastique-fou-blog-alice-sandra-10

15. Enfillez ensuite une perle de rocaille puis 5 sequins de couleurs. Recommencer jusqu’à obtenir un rang de 10 perles comme sur la photo.

16. Quelques centimètres plus haut, faites un double noeud puis recommencer un rang de perles et sequins avec des couleurs différentes. Sur chaque fil, vous pouvez mettre 2 à 3 rangs de perles et sequins.

17. Passez le fil dans un des trous de votre structure. Passez une grosse perle de couleur puis faites un noeud autour de celle-ci. Cela va permettre au fil de tenir sur la structure.

Il faut 8 fils sur ce principe, amusez-vous avec les couleurs et les symétries/dissymétries ! Pour mon mobile j’ai utilisé 4 fils de 36 cm pour les papillons les plus proches de l’extérieur et 4 fils de 23 cm pour les plus proche du centre.

19. Sur un fil de pêche plus court, enfilez un des cercle et faites un double noeud.

20. Accrochez le fil avec une grosse perle via un des trous du milieu d’un des morceau de bois de la structure.

Il faut 4 fils sur ce principe. Les miens mesurent 17 cm. 

Mobile-papillon-plastique-fou-blog-alice-sandra-12

Mobile-papillon-plastique-fou-blog-alice-sandra-13

Mobile-papillon-plastique-fou-blog-alice-sandra-14

Vous pouvez maintenant accrocher votre mobile papillon en plastique fou dans votre chambre, dans votre salon ou sur votre balcon !

signature alic-01

09 juin 2016

j’ai visité le palais idéal du Facteur Cheval

palais-idéal-facteur-cheval-blog-alice-sandra-01

C’est une histoire étonnante que celle du Facteur Cheval Mais d’abord je vais vous raconter pa petite histoire.

Comme vous le savez si vous lisez ce blog, je suis passionnée d’art. C’est vers 15 ans que j’ai découvert l’Art Brut lors d’une exposition sur l’artiste Jean Dubuffet à Villeneuse d’Ascq (près de Lille) au musée du LaM. L’art Brut, qu’est ce que c’est ? Un art sans référence particulière, un art produit par des personnes vierges de toute formation artistique. La plupart étaient des personnes issues d’asiles psychiatriques, d’où le surnom « d’Art des fous » pour qualifier l’Art Brut. C’est un terme que Jean Dubuffet a lui-même inventé en 1945.

palais-idéal-facteur-cheval-blog-alice-sandra-03

J’ai été rapidement intriguée et intéressée par ces artistes hors normes. En me renseignant sur le sujet j’avais découvert beaucoup d’artistes de talent issus de ce courant.  

palais-idéal-facteur-cheval-blog-alice-sandra-04

Un jour, mes grands-parents paternels sont revenus de voyage avec une carte postale pour moi. Dessus, un édifice complètement fou et une inscription : «le palais idéal du facteur Cheval ». Je me renseigne alors sur cette architecture construite par Joseph Ferdinand Cheval de 1879 à 1912 dans la partie sud de la France. Facteur de profession, ce personnage haut en couleurs ramassait chaque jour des pierres et objets sur le chemin de sa tournée et entreprit de construire son propre monument (puis son propre tombeau !).

palais-idéal-facteur-cheval-blog-alice-sandra-06

Ce palais me parle : il me semble fantastique, issu d’un film bollywood, ou de science-fiction, ou d’un dessin animé avant même que cela soit si populaire ou que cela existe ! Bref je décide que je dois voir ce palais idéal au moins une fois dans ma vie ^^.

palais-idéal-facteur-cheval-blog-alice-sandra-05

 Il y a quelques semaines, après mes vacances dans le nord de la France, je descend pour Saint-Etienne voir mon amie Céline. Nous nous retrouvons à 3 copines (petit coucou à Louise), dont 2 n’ayant jamais visité le coin. Nous proposons alors des activités, et quand Céline mentionne le Palais idéal du facteur Cheval qui n’est en fait qu’à une heure trente de là, mes yeux s’illuminent ^^

palais-idéal-facteur-cheval-blog-alice-sandra-08

Nous nous sommes donc rendues à Hauterives dans le département de la Drôme. Personnellement j’ai été impressionnée par tous les détails conçus par le facteur Cheval. Les petits monuments dans le monument, les écritures, les géants, les escaliers… Cela représente un travail colossale qu’il a mis environ 33 ans à construire. Cet homme de la campagne sans formation artistique a réussi à accomplir son rêve. Il restera pour moi une grande inspiration.

Avez-vous déjà visité ce lieu ?

signature alic-01

07 juin 2016

Best of Mai 2016

Nous vous retrouvons pour un condensé des meilleurs articles du mois du mai sur le blog Alice & Sandra !

avis-film-livre-jungle-blog-alice-sandra-02

Découvrez cette chronique sur le nouveau "Livre de la Jungle" produit par Disney.

théière-citron-vintage-blog-alice-sandra-01

Pour des nouvelles trouvailles vintage, c'est par ici !

nouveau-logo-maison-debarge

Retrouvez les péripéties d'Alice et sa marque Maison DeBarge. Au programme un nouveau logo et la création d'un collectif de créateurs.

cartes de fête des mères-02

Nous avons édité des cartes de fête des mères à télécharger et imprimer.

musée-chartreuse-douai-marie-madeleine-blog-alice-sandra

On termine avec un peu de culture ! Découvrez le musée de la Chartreuse à Douai.

quel est votre article préféré ?

Retrouvez également :

Best of avril 2016 - Best of mars 2016 - Best of février 2016 - Best of janvier 2016

signature sandra-01signature alic-01

31 mai 2016

Découvrir le Musée de la Chartreuse de Douai

Pendant mes vacances dans le nord (il y a 3 semaines déjà) j’ai eu l’occasion de faire plein de choses, notamment de me cultiver un peu. Je suis fan de musées, d’expositions et j’ai déjà visité pas mal d’endroits culturels dans le nord, surtout à Lille. Mais je ne connaissais pas encore le Musée de la Chartreuse de douai… Je vous invite à découvrir ce bel endroit riche en surprises. 

Situé à Douai, le musée de la Chartreuse est un ancien couvent réaménagé en musée depuis 1958. Pour découvrir l’histoire du Musée, je vous invite à visiter son site qui explique en détail les péripéties du lieu à travers le temps. Pour ma part je vais plutôt vous parler de mon ressenti sur le musée.

musée-chartreuse-douai-portrait-blog-alice-sandramusée-chartreuse-douai-plateau-accouchée-blog-alice-sandra

plateau d’accouchée par DA FIRENZE Andrea

Le lieu est d’une grande beauté : imposant, subjuguant et dans un style de la Renaissance Flamande, cet ancien couvent des Chartreux est composé de différents bâtiments (le réfectoire, la salle capitulaire, la chapelle…). On reconnait la touche flamande sur l’extérieur du bâtiment par l’utilisation de la pierre et de la brique ainsi que des fenêtres à meneaux. Je sais que l’utilisation de la brique rouge choque la plupart des gens qui ne viennent pas du nord (!), personnellement j’adore ça et je trouve que cela donne vraiment une particularité à nos maisons et nos architectures.

musée-chartreuse-douai-tableau-blog-alice-sandra

Pour ce qui fut de mon parcours, j’ai choisi de prendre un audio-guide car j’aime écouter les histoires des tableaux, surtout pour ceux de la Renaissance qui sont souvent bourrés de symboles que nous, personnes du 21ème siècle ne pouvons percevoir. Je vous conseille donc de prendre l’audioguide. Toutefois, si vous choisissez d’écouter tous les commentaires, vous ne pourrez pas voir tout le musée car ils sont assez nombreux et longs, d’autant plus que le musée ferme entre midi et 14h, ce qui est un peu dommage.

 musée-chartreuse-douai-ange-annonciation-blog-alice-sandra

Ange de l’Annonciation, ROMANELLI Giovanni Francesco

L’évolution dans le musée se fait à partir du rez-de-chaussé en commençant par des oeuvres européennes du Moyen-âge puis se poursuit à l’étage et se termine par l’époque moderne. Entre temps on passe par la peinture flamande et hollandaise, la peinture italienne, le XIX siècle et le XXème siècle.

musée-chartreuse-douai-marie-madeleine-blog-alice-sandra

Personnellement j’adore les portraits de la Renaissance, j’en ai donc pris pas mal en photo. J’ai bien aimé cette sculpture de Marie-Madeleine, j’aime beaucoup l’iconographie et la légende autour de cette sainte. Beaucoup de tableaux flamands et hollandais sont présents, des artistes moins connus, mais à la touche tout aussi intéressante que leurs homonymes plus populaires. Cependant on trouve tout de même des artistes célèbres à travers les différentes parties du musée : Véronèse, Rubens ainsi que Courbet. Et bien sûr, l’artiste de la ville : Jean-Baptiste Corot.

musée-chartreuse-douai-nef-blog-alice-sandra 

Le clou du spectacle se trouve à la fin de la visite (si vous faites tout dans l’ordre). Il faut quand même dire que l'on se trouve dans ancien édifice religieux, donc forcément la galerie des statues est positionnée dans la chapelle du lieu. La Nef est lumineuse et présente un ensemble épuré et bien mis en scène. 

Ce fut un plaisir de découvrir le musée de la Chartreuse de Douai, même si j’ai du bâcler la fin pour avoir le temps de voir la salle des sculptures. Je pense donc le refaire une prochaine fois, pour compléter ma visite. Pourquoi pas à l’occasion d’une prochaine expo temporaire ?

musée-chartreuse-douai-chapelle-sculpture-blog-alice-sandra

Connaissiez-vous ce musée ?

L’avez-vous déjà visité ?

 Mes photos sont en basse définition par rapport à d'habitude, j'en suis désolée !

 

signature alic-01

Posté par aliceetsandra à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,